septembre 29, 2022

“Les gens font tout à l’envers”, dit-il

Par Mokele


Washington.- Saviez-vous qu’il existe une “haine normale entre mari et femme” ? Les personnes qui ont été ou ont été en couple depuis longtemps savent probablement qu’il en est ainsi.

“Je voyage aux États-Unis depuis des décennies pour parler de ce sujet, et personne n’est venu après ma conversation pour me dire qu’il ne comprenait pas de quoi je parlais”, disent-ils. Térence Réalauteur de meilleures ventes et un thérapeute familial qui enseigne des ateliers pour les couples. “Tout le monde sait ce que cela signifie”, renforce.

En tout cas, l’idée qu’il est « normal » de détester son partenaire est un peu choquante pour ceux qui idéalisent leurs relations amoureuses. Mais il suffit de parler un moment avec le Real Débarrassez-vous à jamais de l’idée que la vie de couple ressemble à une comédie romantique.

“Personne ne reconnaît les points faibles de leurs relations”, déclare Real. Personne n’accepte les coins sombres.

Les experts en relations tentent de percer le mystère de la façon dont les couples résolvent leurs conflits et apprennent à passer à autre chose depuis des années., John Gottman, chercheur sur le mariage à l’Université de Washington, a lancé une méthode d’étude des relations qui consiste à enregistrer les arguments des couples, puis à analyser les mots négatifs et positifs, les expressions faciales et le langage corporel. Les estimations de Gottman montrent que le rapport des mots positifs et négatifs dans les paires fortes est de 5 à 1.

Professeur à la retraite de l’Université de Virginie, la chercheuse E. Mavis Hetherington a suivi 1 400 couples hétérosexuels pendant trois décennies et a découvert que Le divorce est plus probable dans un type de mariageHetherington a défini cette dynamique comme “le mariage d’un schéma oppresseur-distracteur”, où il y a l’un qui pousse à résoudre les problèmes et l’autre qui les ignore généralement.

Toutes les relations suivent un cycle continu très clair : harmonie et proximité, ruptures, réparations et retour à la proximité.Shutterstock – Shutterstock

pense vraiment Le vrai problème est que de nombreux couples transforment les disputes en lutte de pouvoir. Là où personne ne gagne « Dans des circonstances normales, si tu es en colère contre moi, c’est le pire moment pour me dire à quel point je suis en colère contre toi. les gens font tout à l’envers“, Phrase.

Maintenant que nous savons que la haine des conjoints peut être normale, voici ce que nous devons savoir.

1) Peu importe si vous détestez votre partenaire

“Il y a des moments où vous méprisez votre partenaire et une partie de vous le déteste de toutes vos forces. Vous vous sentez pris au piège ou pris au piège avec cette personne terrible. Comment êtes-vous arrivé là?” dit Réal. « Je leur dis : Bienvenue au mariage ! Bienvenue aux couples de longue durée!” Mais il n’y a pas lieu de désespérer, dit Real, « parce que la vraie question est : Et qu’est-ce que je fais maintenant ? Comment puis-je gérer cela ? »

2) Arrêtez d’idéaliser les relations

Nous cultivons une version parfaite de l’engagement d’un couple, dit Real lorsque nous disons que les deux personnes que nous voyons lors d’une fête « forment un beau couple » parce qu’elles semblent avoir une relation parfaite.

“J’entendrais au moins une fois quelqu’un dire lors d’une fête : ‘Il y a quelque chose comme, Pendant les 20 premières années de leur mariage, ils se sont battus comme un chat et un chien. L’année dernière, il l’a eue avec une autre femme. Mais ensuite ils se sont remis ensemble et maintenant ils vont très bien. Ne sont-ils pas mignons ? »

3) Un mariage normal ou un partenariat à long terme n’est pas heureux tout le temps

Après quatre décennies de conseil, Real avertit que toutes les relations suivent un cycle continu très clair : harmonie et proximité, ruptures, réparations et retour à la proximité. “Ce modèle de proximité, d’interruption et de retrait de la proximité peut être répété jusqu’à 20 fois au cours d’une conversation au dîner. Au niveau macro, cela peut même se développer sur des décennies », détaille-t-il.

4) Votre relation est un écosystème

Les experts rappellent que la médecine traditionnelle, qui peut nous apprendre à nous affirmer, à clarifier les choses, à poser des limites et à remonter le temps, favorise parfois les dysfonctionnements conjugaux.

La chose la plus saine à faire est de commencer à considérer le couple comme un écosystème où toute interruption nuit à la fois à l'un et à l'autre.
La chose la plus saine à faire est de commencer à penser le couple comme un écosystème où toute interruption nuit à la fois à l’un et à l’autre.Getty Images – Pierre RF

Bien que les gens n’aiment pas l’entendre, explique Real, la chose la plus saine à faire est de commencer à considérer le couple comme un écosystème où toute interruption blesse l’un et l’autre. « Arrêtez de penser comme deux individus et commencez à penser écologiquement », propose Real. Votre relation est votre biosphère. Vous n’êtes pas au-dessus, vous êtes dedans : c’est ce que vous respirez ».

Une fois que nous comprenons qu’il est dans notre propre intérêt d’aider notre partenaire à se sentir mieux, il est beaucoup plus facile de laisser tomber le conflit et de se détendre. Il est préférable de conserver la «conversation créative» pour une autre fois, lorsque vous êtes tous les deux ouverts à l’écoute et non enfermés dans une bagarre.

« Nous devons momentanément nous éloigner de la réalité objective et entrer dans la dimension subjective de notre partenaire avec compassion et curiosité. Il est préférable de dire : ‘Je suis désolé que vous ressentiez cela. Puis-je vous aider à vous sentir mieux ?’ Que puis-je dire ou faire pour m’aider ? », recommande-t-il.

Parfois, c’est difficile à avaler, avouez-le vraiment, surtout quand nous pensons que notre partenaire a tort. Mais la meilleure façon de protéger l’écosystème de la relation est d’aider notre partenaire à se sentir mieux émotionnellement.

Real précise que ce conseil est utile lorsqu’il s’agit de discussions générales et de tensions qui peuvent survenir dans toute relation, et ne s’applique certainement pas aux situations ou relations abusives dans lesquelles il existe un déséquilibre de pouvoir, un trouble psychologique important, une dépendance, ou tout autre problème qui nous oblige à mettre notre sécurité personnelle en premier et à demander l’aide d’un professionnel.

5) Apprendre à réparer

Les couples qui réussissent, dit Real, apprennent à se parler pendant et après un conflit. Au lieu de dire : « Ne me parle pas comme ça », Real suggère quelque chose comme : « Je suis intéressé par ce que tu vas dire, peux-tu me parler d’une manière différente pour que je puisse comprendre ? tu vaux mieux ?

“Les deux parties ont le droit d’être entendues, mais il faut le faire avec tact. Les gens doivent apprendre à dire ce qu’ils pensent et à aimer en même temps. C’est ce que personne ne sait faire », explique-t-il.

6) Découvrez la véritable intimité

Nous rêvons tous d’une relation parfaite, mais la véritable intimité ne vient que lorsque nous apprenons à accepter les défauts de l’autre. “Être en couple, ce n’est rien de plus : être au clair sur les défauts de son partenaire, ce qui lui donne aussi de la déception et de la douleur, mais continuer à aimer quand même. C’est ça l’amour mûr”, a-t-il conclu.

de Tara Parker-Pope

(Traduction de Jaime Arrambide)