juin 4, 2022

Parcours d’un enseignant de MT : trouver la clarté et un but dans la vie

Par Mokele


C’est un principe de vie bien connu que plus vous donnez, plus vous recevrez, et cela a été profondément vécu par notre communauté mondiale d’enseignants de Méditation Transcendantale.

Nous sommes extrêmement reconnaissants à chacun de nos enseignants d’avoir pris le temps et les ressources nécessaires pour devenir certifiés grâce à notre cours de formation d’enseignants de MT en résidence de 5 mois et de se consacrer, à temps plein ou à temps partiel, à aider les autres à trouver la paix. et le bonheur intérieur. Sans notre réseau d’enseignants formés, nous ne serions pas en mesure de partager cette belle technique avec le monde.

Dans notre dernière interview, nous nous connectons avec un nouvel enseignant de MT, Utsav Bajgain, qui, comme beaucoup d’autres, a changé radicalement de carrière pour poursuivre son rêve d’aider les autres en enseignant la Méditation Transcendantale.

— Qu’est-ce qui vous a poussé à quitter votre brillante carrière chez Panasonic pour devenir enseignant de MT ?
Avant d’apprendre la technique de MT, je souffrais d’épuisement professionnel, d’anxiété et de dépression. Je faisais face à l’alcool et au tabagisme en chaîne. Après la MT, non seulement l’anxiété, la dépression et l’épuisement professionnel avaient disparu, mais j’avais aussi tellement d’énergie et de créativité pour réaliser des merveilles au travail et je suis devenu très créatif et un résolveur de problèmes très dynamique. J’ai trouvé de la clarté et un but dans la vie. Essentiellement, ma vie a basculé pour de bon. Et j’ai ressenti cet appel à partager cet outil de transformation avec tout le monde.

Partout où je vais, je vois des gens souffrant de stress élevé, d’anxiété et de symptômes de problèmes de santé mentale. Tout d’abord, je ne pouvais pas m’empêcher de penser comment je pourrais apporter cette technique à ceux qui en avaient besoin. Deuxièmement, jusqu’à récemment, ma vie consistait à tirer parti des situations et des circonstances. Mais, ensuite, il est devenu plus question de donner. Alors, par désir de redonner aux communautés et d’aider les gens à surmonter les problèmes de santé mentale, j’ai décidé de devenir enseignant de MT.

— Depuis combien de temps pratiquez-vous la technique de Méditation Transcendantale et qu’est-ce qui vous a inspiré à apprendre ?
Je pratique la technique de MT depuis plus de 8 ans. Ma mère pratiquait différents types de méditation depuis longtemps jusqu’à ce qu’elle apprenne la MT en 2010. Cela m’a vraiment intriguée lorsque ma mère est devenue régulière avec sa pratique de la MT. J’ai été inspiré quand elle a exprimé à quel point la technique est facile. Ensuite, j’ai regardé des vidéos de Maharishi, le fondateur, en ligne. Son emphase sur la conscience et son rire contagieux m’ont poussé à l’écouter davantage. Plus je l’écoutais, plus je donnais un sens à la vie – la vie est un bonheur.

— Quelle était votre perception de la méditation en général avant de suivre le cours de MT ? Cette perception a-t-elle changé après vos premières expériences de méditation ?
La méditation est un terme familier au Népal et en Inde. Tout le monde le connaît mais, ironie du sort, peu le pratiquent régulièrement. Je le prenais aussi pour acquis. J’ai compris que la méditation était un processus très difficile dans lequel il faut vider l’esprit et qu’elle ne pouvait être pratiquée que par des reclus, des sages, des saints, des moines, des ermites et ceux qui se sont détachés de la vie sociale et familiale.

Lorsque j’ai assisté à une conférence d’introduction à la MT, mon professeur, Jos Jacobs, m’a dit que c’était très facile et sans effort. Le mot sans effort l’a ramené à la maison pour moi. Ensuite, après avoir pratiqué la MT seulement 20 minutes deux fois par jour, cela m’a donné un avant-goût de ce que vivent les moines tout en gardant mon travail et ma vie de famille. La technique MT me donne une expérience très profonde et puissante deux fois par jour – et c’est si facile. Je n’aurais jamais pensé que la méditation pouvait être si facile, pratique et faisable dans la vie quotidienne.

— Parlez du plus gros échec que vous ayez eu. Qu’as-tu appris de cela?
Mon plus grand échec dans la vie a été de ne pas accorder la priorité aux soins personnels et à ma propre santé mentale. J’aurais aimé apprendre la technique de la MT à l’adolescence. Si je l’avais fait, j’aurais pu éviter l’anxiété et la dépression que j’ai vécues. J’ai appris de ces échecs à ne jamais déprioriser ma propre santé mentale et mes soins personnels. Vous ne pouvez donner que lorsque votre propre tasse est pleine. La plus grande chose que vous puissiez donner au monde est votre propre moi meilleur, original et authentique.

— Quel est votre plus grand succès et qu’en avez-vous appris ?
Être un immigrant népalais aux États-Unis et au Japon, c’était comme être un saumon nageant à contre-courant, avec des grizzlis prêts à bondir sur vous. Malgré les obstacles sous forme de préjugés, de discrimination et de harcèlement de pouvoir sur le lieu de travail, j’ai bousculé, persisté et trouvé des moyens créatifs d’obtenir un poste de directeur avec un revenu à six chiffres dans une entreprise Fortune 50.

J’attribue ce succès à ma philosophie d’amélioration continue. C’est-à-dire faire de toutes petites améliorations organiques tous les jours, et rétrospectivement, je me rends compte que j’ai parcouru un long chemin sans faire trop d’histoires. De cette façon, j’avance malgré les obstacles. J’ai appris qu’aucun accomplissement n’est facile. Quel que soit le changement que je veux apporter, quelle que soit l’originalité qui se déploie, quelle que soit la proposition de valeur unique que je veux offrir au monde, il y aura beaucoup d’obstacles. Mais, j’ai appris que les obstacles deviennent le chemin quand j’ai un outil comme la technique de MT qui me donne l’expérience d’une conscience intérieure infinie et illimitée.

— Que voulez-vous accomplir ensuite ?
Je veux être l’un des partisans les plus influents de la sensibilisation à la santé mentale. Nous traversons une transition de phase, et il ne pourrait y avoir de meilleur moment que celui-ci pour remanier et donner la priorité à la durabilité, à la santé holistique et à l’accent mis sur la conscience plutôt que sur l’accumulation déséquilibrée de richesse. La première étape critique immédiate devrait être de sensibiliser tout le monde aux problèmes de santé mentale qu’ils traversent. De plus, l’élimination de la stigmatisation de la maladie mentale est également d’une importance primordiale. Cette vision pourrait se concrétiser par une start-up de conseil en bien-être et/ou une entreprise de bien-être proposant des solutions de santé basées sur la ConscienceSM, la médecine intégrative (naturopathie et médecine ayurvédique), la Méditation Transcendantale, etc.

Issu de l’industrie automobile, je souhaite également être un partisan de l’électrification de la voiture et de la conduite autonome. Cette vision pourrait concrétiser une start-up qui fabrique des voitures électriques pour un segment de marché de niche comme les pods de quartier à basse vitesse.

— Quels sont vos 3 « outils » préférés pour une vie saine et heureuse ?

Méditation : C’est extrêmement important pour moi de m’ancrer dans la conscience pure et de ne pas m’enliser dans le stress de la vie.

Alimentation équilibrée et nutritive : Comme le corps et l’esprit s’influencent mutuellement, une alimentation saine, équilibrée et nutritive me donne une énergie optimale pour me lancer dans l’action et être plus créatif. Nous sommes ce que nous mangeons.

Activité physique : Le plus utile pour moi est de marcher quelques kilomètres dans les bois tous les jours. Cela intègre le silence profond de la méditation deux fois par jour et me permet de me concentrer sur mon travail créatif.

Après plus de 10 ans à se hisser au sommet de son domaine en tant que consultant en affaires, dans des entreprises japonaises telles que Panasonic, Utsav Bajgain s’est rendu compte qu’il y avait un chemin plus épanouissant dans la vie en tant que professeur de Méditation Transcendantale. Il est maintenant un enseignant certifié de MT à temps plein basé à Everett, WA et vise à apporter la paix intérieure et le bonheur de la technique de MT aux entreprises, aux organisations d’anciens combattants, aux hôpitaux et aux universités. Si vous souhaitez entrer en contact avec lui, vous pouvez le joindre à ubajgain@tm.org ou au Centre Everett MC.