mai 30, 2022

Intelligence émotionnelle : composantes, importance et exemples

Par Mokele


L’intelligence émotionnelle (IE) fait référence à la capacité d’une personne à comprendre et à gérer ses émotions ainsi qu’à reconnaître les sentiments des autres. La recherche montre qu’il s’agit d’un outil utile pour naviguer dans la vie professionnelle, les relations, l’éducation et le bien-être mental et physique.

Les experts en comportement se réfèrent généralement aux cinq composantes de l’IE, qui impliquent des comportements tels que la conscience de soi et l’empathie d’une personne pour les autres.

Cet article explore l’IE, ses composants, son importance et des exemples.

L’IE fait référence à la capacité d’une personne à reconnaître, comprendre et gérer ses émotions ainsi qu’à sa capacité à comprendre les émotions des autres.

Beaucoup de gens pensent à l’intelligence en termes de capacités cognitives, telles que celles qui composent leur QI. Ceux-ci incluent la capacité de :

  • utiliser la logique pour résoudre des problèmes
  • acquérir facilement de nouvelles compétences
  • utiliser un vocabulaire étendu
  • mémoriser et retenir les informations

Depuis les années 1990, cependant, les psychologues ont de plus en plus souligné l’importance de l’assurance-emploi. Recherche de 2015 suggère qu’il peut être plus important que le QI pour prédire l’efficacité d’une personne au travail.

Bien que certains aspects de l’IE puissent être génétiques et étroitement liés au type de personnalité, recherche de 2018 montre également qu’une personne peut apprendre et améliorer son niveau d’IE avec une formation et en apportant de petits changements à ses routines quotidiennes.

Le psychologue Daniel Goleman a créé l’un des modèles d’IE les plus populaires. Il décompose l’assurance-emploi en cinq composantes clés, selon une bilan de recherche 2018.

1. Conscience de soi

Un élément clé de l’IE est un niveau de compréhension et de conscience de soi des propres émotions d’une personne.

Une personne avec une IE élevée est non seulement consciente des émotions qu’elle ressent, mais peut mettre des mots sur ses sentiments. Ils peuvent également comprendre les conséquences de leurs émotions et comment elles peuvent changer et évoluer avec le temps.

2. Autorégulation

Une fois qu’une personne a atteint le premier élément, elle peut passer à l’autorégulation. Une personne ayant une bonne conscience de ses propres émotions peut mieux gérer les émotions et les comportements qui les accompagnent.

Cela peut impliquer de remarquer une émotion difficile et de ralentir ou de résister à toute action impulsive qui pourrait suivre.

En savoir plus sur l’autorégulation émotionnelle ici.

3. Motivations

La motivation est le processus qui stimule et oriente quelqu’un vers la réalisation de ses objectifs.

C’est un élément clé de l’IE, recherche 2016 suggère. La motivation permet à une personne de rester fidèle à ses objectifs et de persévérer, même dans les moments difficiles.

Une personne peu motivée peut être facilement découragée par n’importe quel obstacle et abandonner. Une personne très motivée se rend compte que la récompense de ses objectifs personnels vaut le temps et les efforts consacrés à y parvenir, même lorsqu’elle fait face à des obstacles.

Apprenez-en plus sur les techniques pour dire motivé ici.

4. Empathie

L’empathie fait référence à la façon dont une personne est à l’écoute des émotions des autres. Une personne ayant une IE élevée peut identifier avec précision les émotions ressenties par une autre personne et peut faire la différence entre les émotions authentiques et les fausses émotions.

Une personne peut le faire en remarquant certaines expressions faciales ou des changements dans la voix ou le langage corporel d’une autre personne.

En savoir plus sur l’empathie ici.

5. Compétences sociales

Une personne avec des niveaux élevés d’IE peut être plus apte à interagir de manière appropriée avec les autres qu’une personne avec de faibles niveaux d’IE.

L’IE peut aider une personne à établir des relations, à communiquer avec les autres et à entretenir des amitiés.

L’assurance-emploi peut aider une personne à travailler avec d’autres personnes et à les superviser. Cela peut également les aider à faire face et à être plus résistants aux stress auxquels ils pourraient être confrontés dans la vie.

La recherche a montré que l’IE peut jouer un rôle important dans de nombreux aspects de la vie d’une personne. UN étude 2019par exemple, indique qu’une augmentation de l’assurance-emploi peut améliorer :

  • les résultats liés au travail, y compris leurs compétences en travail d’équipe et en gestion et leur satisfaction professionnelle globale
  • santé et bien-être psychologique
  • la santé physique, y compris somatique plaintes et HbA1c niveaux
  • Relations sociales

Une autre étude 2019 ont constaté que la formation à l’assurance-emploi a entraîné des améliorations dans :

  • stresser la gestion
  • humeur générale
  • expression de soi
  • compréhension émotionnelle
  • gestion des émotions

Recherche de 2019 a montré que les étudiants ayant des niveaux élevés d’IE sont généralement plus heureux, sociables et confiants, ainsi que mieux gérer le stress.

Selon un bilan de recherche 2020des études ont également montré que l’IE peut aider les élèves à développer des relations sociales à l’école, ce qui peut avoir un impact positif sur leurs performances scolaires.

La recherche a suggéré que les personnes ayant des niveaux inférieurs d’IE sont moins capables de réguler leurs émotions et plus susceptibles de s’engager dans des stratégies de régulation de l’humeur qui affectent négativement leur santé globale.

UN étude 2018par exemple, montre que les personnes ayant de faibles niveaux d’IE peuvent être plus susceptibles d’utiliser le tabagisme et l’alcool comme stratégies d’adaptation et peuvent être plus à risque de comportements d’automutilation et de troubles de l’alimentation.

En savoir plus sur la façon de montrer un soutien émotionnel à quelqu’un ici.

Vous trouverez ci-dessous un exemple de la façon dont une personne peut afficher une IE faible ou élevée lorsqu’elle est confrontée à une situation difficile.

Un responsable découvre qu’un e-mail urgent n’a pas été envoyé à l’un de ses plus gros clients. Le manager peut ressentir de la colère envers son équipe ou craindre de perdre son emploi.

Une personne avec une faible IE peut se mettre en colère contre son équipe ou tenter de nier le problème. En conséquence, l’équipe peut se décourager et éviter de prendre ses responsabilités.

Une personne avec une IE élevée serait consciente de ses propres sentiments, mais se rendrait compte qu’agir en conséquence ne la rapprocherait peut-être pas de la réalisation de ses objectifs. Au lieu de cela, ils peuvent encourager une atmosphère calme et solidaire pour motiver l’équipe et trouver des solutions au problème.

Avec de l’empathie et de fortes compétences sociales, le manager avec une IE élevée saurait également le bon moment pour poser des questions et prendre des mesures disciplinaires envers les responsables de l’erreur, en s’assurant que ces conversations ne perturbent pas l’équipe.

En savoir plus sur la faible IE et comment y faire face ici.

Les gens peuvent améliorer leur IE de plusieurs façons.

UN étude 2018par exemple, ont constaté que les participants pouvaient améliorer leur IE sur une période de 4 mois en pratiquant la méditation transcendantale.

La Académie américaine des médecins de famille (AAFP) déclare qu’il y a dix comportements que les gens peuvent pratiquer pour aider à construire leur IE. Ceux-ci sont:

  • Clarifier une intention quotidienne : Une personne peut définir une intention, telle que renforcer la compréhension, en fonction de son emploi du temps ce jour-là.
  • Prendre soin de soi : Si une personne est bien reposée et détendue, par exemple, elle est plus susceptible de contrôler ses émotions.
  • Réaliser un bilan émotionnel : Une personne devrait régulièrement examiner comment elle se sent et comment son corps réagit aux émotions.
  • Ralentir: Une personne devrait essayer de faire une pause et de respirer avant de réagir ou d’entrer dans des situations stressantes.
  • Poser des questions: L’AAFP note que les personnes curieuses de leurs propres émotions et de celles des autres sont plus capables de développer de l’empathie. Une personne devrait poser des questions pour mieux comprendre comment les autres se sentent.
  • Créer un espace pour les émotions : Si une personne reconnaît ses émotions négatives, elle sera plus en mesure de travailler sur celles-ci. Une façon pour une personne de pratiquer cela est de s’engager avec pleine conscience.
  • Prendre conscience des autres : Une personne doit prêter attention à son environnement et à la façon dont les autres se sentent. Une personne peut supprimer les distractions comme son téléphone en l’éteignant lorsqu’elle s’engage dans des conversations de groupe.
  • Faire un effort pour se connecter avec les autres : En interagissant de manière réfléchie avec les autres, une personne peut devenir plus consciente des émotions des autres.
  • S’excuser si nécessaire : Les personnes ayant des niveaux d’assurance-emploi plus élevés sont généralement plus disposées à admettre leurs erreurs, à s’en excuser et à en assumer la responsabilité.
  • Commencer et finir la journée positivement : Une personne peut commencer sa journée de manière positive avec un rituel matinal, comme écouter sa chanson préférée, et terminer sa journée en notant ce pour quoi elle est reconnaissante.

Découvrez pourquoi l’auto-compassion est importante et comment la pratiquer ici.

L’IE peut aider une personne à reconnaître et à gérer ses propres émotions, ainsi que celles des autres.

Des niveaux plus élevés d’IE peuvent influencer positivement la santé émotionnelle et physique d’une personne et la rendre plus résistante au stress.

Une personne peut améliorer son IE en pratiquant la méditation et en apportant de petits changements à sa routine.