mars 22, 2022

Les 4 meilleures positions de méditation

Par Mokele


Une bonne posture est vraiment importante pour la méditation, mais cela ne signifie pas nécessairement s’asseoir sur le sol et se transformer en un bretzel humain dans une pose en tailleur.

Dans un fauteuil ou sur un canapé

Sauf si vous avez fait beaucoup de yogaou si vous avez grandi en pratiquant la méditation en position assise jambes croisées ou en lotus et que vous êtes vraiment à l’aise avec cela, nous vous recommandons de vous asseoir sur une chaise droite avec les jambes non croisées, les pieds sur le sol et les bras et les mains au repos soit sur les jambes ou sur les genoux.

Si possible, essayez de ne pas vous appuyer contre le dossier de la chaise. Ramenez-vous au milieu de la chaise et, si cela vous aide, placez un coussin ou une couverture pliée sous vos ischions pour incliner vos hanches vers l’avant. Vous pouvez également placer un oreiller derrière le bas de votre dos pour vous aider à garder votre dos naturellement droit (pas arqué ni voûté) et votre tête et votre cou alignés avec votre colonne vertébrale. L’idée est de vous installer de manière à être alerte, tout en maintenant votre posture sans effort. Voici une vidéo étape par étape pour vous guider sur la façon de vous asseoir pour la méditation.

Sur un coussin ou une couverture au sol

Bien sûr, si vous préférez vous asseoir les jambes croisées sur le sol, c’est bien aussi ! Asseyez-vous sur un coussin ou une couverture pliée de manière à ce que vos genoux soient plus bas que vos hanches. Si vous êtes assis sur un sol dur, un tapis ou une couverture sous vos pieds amortira vos chevilles.

Si cela vous aide, vous pouvez vous appuyer contre le mur ou contre un meuble solide. Mettez un ou deux oreillers moelleux derrière le bas de votre dos pour vous assurer que votre colonne vertébrale est droite, en position verticale. Si le fait d’être assis les jambes croisées gêne vos genoux, étirez vos jambes devant vous.

Quelle que soit la position de méditation assise que vous choisissez, les pointeurs de posture sont les mêmes : le dos est droit mais détendu, la tête et le cou sont alignés sur la colonne vertébrale et les bras reposent sur les jambes ou sur les genoux. En ce qui concerne la position de vos mains pendant la méditation, vous pouvez soit les placer sur les jambes, paumes vers le bas, soit sur vos genoux, paumes vers le haut, une main posée dans l’autre. Choix du praticien.

N’oubliez pas que si votre siège n’est pas confortable, le reste de votre corps se tendra, ce qui rendra la méditation difficile.